Location de voiture

Pour cette première astuce, je vous propose de parler location de voiture. Dans certains pays, ce poste peut vite devenir une part non négligeable du budget (en Islande par exemple).

Il n’y a pas une stratégie valable dans l’ensemble des pays, chaque année. Il y a des astuces à connaître, c’est certain. Il est tout de même parfois possible d’économiser entre 25 et 50% sur ce poste.

Vous trouverez dans cette article, mes trucs et astuces, sans aucune garantie que cela s’adapte à toutes les situations. Je mettrai la page à jour en fonction de mes nouvelles trouvailles.

Le choix de l’agence de location

A l’air du tout numérique, il ne faut pas hésiter à se servir des outils. Le choix, s’il doit rester rassurant, doit aller au delà d’une simple recherche chez votre loueur préféré (si vous en avez un) ou de l’agence qui se trouve à votre gare. Il suffit de taper « location voiture » sur google pour se rendre compte qu’il y a de nombreux site permettant la location ou la comparaison de tarifs de location de voitures. A l’heure d’écrire ces quelques lignes, autoescape, autoeurope, rentalcars ou liligo sont les premiers résultats remontés. Ces sites valent ce qu’ils valent, s’agissant d’intermédiaire, il y a parfois de bonnes occasions, parfois de moins bonnes. Pour ma part, je consulte les avis des internautes sur les différents site avant de passer la moindre commande chez eux. A vrai dire, j’ai toujours trouvé de meilleurs plans que ceux remontés par ces sites.

Une seconde approche consiste à effectuer des simulations sur les sites des principales sociétés internationales de location de voiture, tel que Avis, Budget, Europcar, Hertz, Sixt,… Pour certaines destinations, cette solution s’avère relativement efficace (Pour les USA en général, par exemple). Pour d’autres destinations, ce n’est absolument pas le cas (Islande). Il ne faut pas négliger la spécificité de chaque destination. Si pour les USA, le plus gros de la concurrence se joue entre les principales sociétés de locations internationales, en Islande, ce sont les sociétés de location locales qui tire leur épingle du jeu. Dans ce cas, vous trouverez les informations nécessaires dans les différents guides de voyages, ou sur les forums. Pour ma part, j’ai une autre solution : utiliser google map. Ci-dessous une vue des alentours de l’aéroport de Reykjavik (Keflavik airport), en Islande donc.

road trip location voiture keflavik airport
Location de voiture – les agences à Keflavik Airport (Islande)

Voilà, les agences sont là, il suffit de cliquer pour avoir un lien vers leur site web, les avis des internautes de google, leurs horaires d’ouverture,…A partir de là, il suffit de faire des simulations pour celles auxquelles vous pensez pouvoir faire confiance.

Quel catégorie de véhicule ?

Cela dépendra essentiellement de vos attentes. Si vous êtes deux pour traverser un pays où les routes sont bonnes, sans espérer partir à l’aventure, et en fonction de la durée de votre road trip, vous aurez le choix entre une petite, moyenne ou grande voiture. Selon votre budget aussi. Si au contraire vous partez dans une région où les routes ne sont pas bonnes, ou que vous voulez pouvoir franchir des rivières, il va de soit qu’il faut adapter le véhicule.

Il faut aussi penser au coffre.Bien prendre en considération le nombre de passagers et leurs bagages. Faut-il se fier aux indications des loueurs en ce qui concerne le nombre de passagers, et le nombre de bagages ? Très honnêtement, cela sera toujours fonction de la catégorie de véhicule, de la société, de la destination. Sur le nombre de passager, il est facile de se faire une idée, mais n’oublier pas de prendre en compte la durée du séjour. 5 semaine à 5 dans une petite familial, dans un pays chaud, ce n’est pas forcément agréable pour les 3 qui sont derrière. En ce qui concerne les bagages, c’est plus compliqué. Disons que cela doit correspondre, si votre bagage ne dépasse pas une taille « moyenne », qui correspond à ce que les compagnies aérienne autorisent en général : L+l+h=150-158cm grand maximum.

trucs astuces location voiture valise taille moyenne
Location de voiture : la taille des valises (ici 3 valises moyenes)

Bien louer sa voiture

Quand partir ?

Un autre point à considérer est la période de location. Il va de soit que pour toute destination, il y a des période de « haute saison » et d’autres de « basse saison ». Certes, vous savez quand vous voulez partir, et n’êtes donc pas forcément très flexible, mais si vous n’avez pas encore vos billets d’avion, n’hésitez pas à comparer différentes période correspondant à vos critères bien sûr. Exemple : si vous savez que vous partirez dans la période 7 juillet – 29 août pour une durée de 21 jours, testez plusieurs dates, comparez. Si vous arrivez à partir la veille des vacances scolaires, ou peut-être le jour même, avec un peu de chance, vous pourrez faire quelque économies. Parfois, arriver un jour plus tôt, ou plus tard, peut faire varier le tarif, qui est sans doute indexé sur un tarif à la date de location, contrairement aux hôtels qui ont un prix pour chaque nuit, quelque soit votre date d’arrivée.

Quand réserver ?

Deux choses à considérer avec de valider votre location de véhicule. La première, c’est votre état d’avancement dans votre préparation. Dans l’ordre, il faut bien évidement avoir vos billets d’avion. Il serait un peu risqué de réserver un hôtel ou une location de voiture avant d’être certain d’avoir vos billets, sauf si vous êtes prêt à payer vos billets d’avion au prix fort. Si vous avez vos billets d’avion, là, on est bon pour la voiture de location, étant donné que vous savez où vous arrivé et où vous repartez, et quand.

Le deuxième sujet concerne l’anticipation. Les billets d’avion sont disponible 9 à 12 mois avant les dates du vol. En réalité, pour les vacances d’été par exemple, c’est plutôt 10 mois, c’est à dire vers septembre-octobre, voir novembre. Tout cela dépend de la destination, et des compagnies. Pour la location de voiture, la même contrainte s’applique : certaines compagnies propose des tarifs un an avant. chez d’autre, ce n’est que 9 mois avant la date de location effective. Il faut donc commencer à se renseigner sur la location de voiture en parallèle de vos billets d’avion, entre septembre et novembre.

Obtenir des promotions

D’une année sur l’autre, dans une même agence, le prix peut varier, mais est-ce que le prix que j’ai trouvé est le meilleur ? Malgré de nombreuses heures passées à comparer, ne puis-je pas encore réduire la facture ?

Au delà des offres proposées par certaines compagnies, directement : 6 jours de location +1 offert, GPS offert, assurances incluses, etc… il y a d’autres moyens de faire réduire la facture.

Le premier consiste à adhérer au programme de fidélité ou à la mailing-list. Dans certains cas, vous obtiendrez directement une réduction de 5 à 10%. Une autre possibilité consiste à aller voir sur les pages « bon plans » (ou équivalent) que certaines agences proposent de manière systématique, pour des réductions allant de 15 à 25% parfois.

Si dans cela vous ne trouvez pas votre bonheur, vous avez peut-être une carte de crédit type Gold mastercard ou Visa Premier ? Sachez que vous trouverez sur les sites internet de ces organisme, moyennant la création d’un compte (gratuit), de très bonne réduction (jusqu’à 25%).

Une dernière petite astuce utilisée pour les vacances qui arrivent : appeler l’agence de location qui vous semble la plus intéressante, et négocier. La règle du jeu est simple : rester courtois, user de la sympathie de votre interlocuteur, feindre d’être un futur client, et obtenir les informations dont vous avez besoin, sans dévoiler votre jeu. Il ne s’agit pas de donner à votre interlocuteur le meilleur prix trouvé sur le net, mais bien de partir du tarif que vous avez trouvé chez eux, de vos dates, et de demander l’aide de votre interlocuteur pour faire baisser l’addition. Cela peut fonctionner. C’est ainsi que j’ai découvert l’astuce de la réduction Visa Premier. Mon interlocuteur m’ayant demandé successivement si je travaillais dans tel ou tel compagnie, si j’avais une carte de fidélité d’une compagnie aérienne,etc… avant de me demander si j’avais une carte visa premier. Après avoir acquiescé, il m’a été proposé de consulter le site internet de visa premier, mais il m’a aussi été proposé de passer à la réservation. Bien sûr, il vaut mieux se laisser le temps de réfléchir, et une fois la bonne piste identifiée, il n’y a plus d’urgence. J’ai donc effectué ma réservation via le site internet de l’agence de location, en prenant soin de renseigner ma carte de fidélité chez eux (qui permet également de gagner du temps au comptoir), ainsi que le code de réduction obtenu chez Visa Premier en 4-5 clics.

Attention aux codes promo

Beaucoup de loueurs proposent des codes promos, quelques en soit le nom qu’ils leur donnent. Ces codes sont disponible sur leur site, via des offre promo, des bons plans,… peuvent vous être envoyé par e-mail via leur mailing-list propre, ou des partenaires, votre CE peut vous en fournir un votre carte de paiement (comme vu plus haut), mais il y a bien d’autres moyens d’en trouver.

Il existe des sites internets spécialisés dans les code promo. Il se peut que vous trouviez un code promo qui fonctionne. Posez-vous juste une question avant de l’utiliser. Est-e que je sais d’où il vient et à qui il s’adresse ?

Pourquoi me direz-vous ? C’est très simple. Quand après 18h de vol, vous arriverez au comptoir de la compagnie, et que l’agent vous demandera votre carte de fidélité chez Costco, votre carte d’invalidité, votre carte AAA, ou votre badge d’entreprise (Total?), et refusera d’appliquer le tarif à défaut de vous voir fournir le bon justificatif… on en reparlera.

Il se peut que l’agent de vous demande pas de justificatif. mais si cela arrive, c’est trop tard. Dans ce cas, au pire des cas, l’agent vous proposera d’appliquer le tarif en vigueur au moment de la prise du véhicule, et là, ce ne sera pas du tout le même budget.

tout cela pour dire, oui aux codes de réductions, si vous savez d’où ils viennent.

Attention aux écarts entre les offres

Cela aura été dit, et maintenant répété. Attention. Le prix ne fait pas tout. il faut comparer le prix, pour le service équivalent. Le prix peut-être intéressant; mais ne pas comprendre quelques options. Dans certains pays, il se pourrait que certaines agences ne comptent pas, par défaut, une ou plusieurs assurances. Dans d’autres, la location n’inclura pas le plein, le GPS, ou que sait-je encore. Enfin, il est possible que la location concerne un véhicule « âgé ».

Et les comparateurs alors ?

Il se peut que vous trouviez de très bon prix chez eux. Il se peut que la réservation vous emmène dans une agence qui n’a pas le même niveau de service qu’une grande société de location de voiture. Il se peut que vous soyez surpris de recevoir un contrat qui au contraire, payé moins cher, vous mène au comptoir d’un grand loueur. Bref, il y a moyen d’économiser, à condition de se renseigner sur les prestataires, sur l’expérience des autres, passés avant vous, de bien lire, et d’avoir une bonne étoile. Pour ma part, comme je l’ai écrit plus haut, j’ai toujours eu le meilleur tarif en louant directement auprès de l’agence, non via un intermédiaire.

Sprechen Sie Deutsch ? (parlez vous allemand?)

Derrière cette boutade se cache un autre truc qui, parfois, donne de bons résultats. Si certaines compagnies se disent « internationale », ou du moins le semble, tel que celles cités ci-dessus, en réalité, il faut croire que leur politique de tarification ne l’est pas du tout. Vous ne me croirez peut-être pas, mais il peut y a fort à gagner de ce côté là. Pour commencer, toutes les astuces déjà présenté sont la plus part du temps compatibles avec celle-ci. Ainsi, vous pourrez utiliser votre carte de fidélité ou votre code de réduction obtenu en France, même si vous réservez sur la plateforme allemande. Ainsi, n’hésitez pas à comparer les sites étranger des loueurs que vous connaissez déjà. Faire la même recherche entre le site .fr, .com, .de, .be, .uk, .ie etc… peut s’avérer intéressant (ou pas du tout). Cette expérience a fonctionné pour nous. Une seule fois ceci-dit. Après avoir comparé notre expérience avec de nombreux internautes sur les forums, il s’avère que les dates de départ et de retour que nous avions identifié jouaient sur l’efficacité de cette astuce, qui ne donnait rien pour d’autres dates. Ainsi, nous avons réservé notre voiture pour les USA (cf article ici) en passant par Avis.

Sur Avis.fr, le tarif était pour 5 semaines de presque 1600€. Les assurances incluses pour les USA depuis la plateforme française sont les assurances classiques CDW, LI,etc. ainsi que l’extension de ‘liability’ (‘responsabilité’, appelée LIS à 1M$) recommandée pour les USA. Sur la plateforme US (avis.com), le tarif était quelques peut plus avantageux, mais les assurances non-incluses. La carte Visa Premier (comme la Gold) prennent en charge les assurances classiques (CDW,…) mais malheureusement, pas sur les catégories de véhicule 4×4, il manque aussi la fameuse LIS. Cela ne nous correspondait donc pas. Enfin, nous avons comparés les plateformes européenne dont nous avons une maîtrise suffisante de la langue (il vaut mieux). le site Anglais (.uk), Allemand (.de), Belge (.be), ne donnait rien de concluant pour nous. Pour d’autres internautes, ces sites ont été plus intéressant, encore une fois, en fonction de vos dates… le prix varient, pour chaque site.

Nous concernant, c’est le site Irlandais (.ie), va savoir pourquoi, qui nous a convaincu immédiatement, avec un abattement de prêt de 60% sur le prix du site avis.fr. J’ai eu l’occasion de contacter Avis France pour vérifier mon contrat et ses détails par la suite, et, lors d’une discussion, il m’a été signalé que si j’avais appelé Avis France, ils m’auraient fait un prix aussi. En donnant mon tarif au conseillé, celui-ci a admit ne pas pouvoir s’aligner.

Ensuite vient le stress de se dire que nous avons réservé depuis une plateforme qui n’est pas « de chez nous ». Mais c’est Avis. Le contrat Irlandais contient les mêmes assurances, et le code contrat est reconnu par la plateforme française (donc la gestion de la réservation a pu se faire sur avis.fr. En arrivant aux USA, il ne m’a pas été fait remarqué, ni mon prix, extrêmement bas pour 5 semaines de locations d’un 4×4 standard SUV, ni ma nationalité. Il m’est arrivé, pour mon travail, d’être envoyé, par mon navigateur sur mon PC professionnel, directement sur la plateforme .nl (société  hollandaise… pare-feu en hollande…), il est aussi possible d’être en Irlande et de décider de réserver une voiture, avant de revenir en France. Rien de répréhensible.

Conclusion

Pour faire baisser la facture du budget location de voiture, il faut s’armer de patience, chercher, et utiliser tous les filons possibles. Mais cela vaut vraiment le coup. Les astuces que je vous ai présentés ont fonctionné dans un cas bien précis à chaque fois. Certaines sont applicable, tel quelle, d’autres mérite une adaptation à la situation, risque de ne plus fonctionner un jour (Avis uniformisera peut-être ces tarifs pour les USA un jour?). Au moins ces astuces vous auront peut-être donné des idées pour faire baisser votre facture.

Laisser un commentaire