Route 66, Calico Ghost Town, Kingman

Aujourd’hui, nous quittons Los Angeles pour la route 66. Il fait chaud au départ de L.A.. Il a fait chaud ces derniers jours (pas loin de 35° l’après-midi), nous sommes à la mi-juillet, certes. Mais au fur et à mesure que nous nous éloignons, la température monte, monte, monte…. Mais Jusqu’où ira t’elle ???

En arrivant à Calico, à 11h, il fait 99°F, ((99-32)x5/9), soit environ 37°. (Petit gymnastique que nous répéterons pendant 5 semaines, sans jamais arrivé à mémorisé les équivalence direct).

Calico Ghost Town
Calico Ghost Town : 99°F, soit 37°C
Calico Ghost Town
Calico Ghost Town
Calico Ghost Town
Calico Ghost Town : impossible de passer à côté.

Nous stationnons notre voiture dans le parking situé juste à côté de l’entrée du village, il n’y a que quelques voitures, et un bus. Notre glacière a eu le droit à une bonne dose de glaçons, pris le matin même dans la machine de l’hôtel de Passadena, malgré écriteau « do not use for cooler » (quelques chose comme ça). Il n’y a pas beaucoup d’ombre par ici. En fait, il n’y en a pas du tout. 2 bouteilles d’eau (0,5l) et 1/4 de tube de crème solaire plus loin, nous sommes dans le village fantôme. Le village n’est pas si fantôme que ça, mais je m’attendais à plus de monde.

Calico Ghost Town
Calico Ghost Town : Disclaimer…

Les deux photos suivantes vous donnerons un aperçu complet du village. Ce n’est pas très grand, mais ça vaut la promenade.

Calico Ghost Town
Calico Ghost Town : Vue village (Sud)
Calico Ghost Town
Calico Ghost Town : vue village (Ouest)

Nous n’avons par contre pas trop apprécié l’accueil. Il y a deux attractions payante dans le parc:

  • le tour en petit train : un faux vieux train qui fait une boucle digne d’une attraction de fête foraine, sans aucun intérêt.

    Calico Ghost Town train
    Calico Ghost Town : La promenade en train…
  • Et une descente dans la mine un peu « spécial » qui a encore moins d’intérêt : il s’agit d’un labyrinthe dans un décor de cinéma, la vraie mine étant à mon avis fermée de ce côté là.

Il y a peut-être une boutique près du train qui propose une visite, payante aussi, mais en entrant dans la boutique, un Mr a commencé à raconter des histoires tentant de m’intéresser à cette porte sombre, mais il faut payer pour voir ce qu’il y a derrière. J’ai flairé l’odeur de l’attrape nigaud, et j’ai tourné les talons. Sans regret.

Nous avons ensuite fait une escale au restaurant qui se trouve tout de suite à l’entrée du village. Bon accueil, petit « snack » qui fera l’affaire pour cette fois. Le sol est recouvert de peau de cacahuète, jeté par les clients. du Folklore local à priori. Nous ferons de même… Le repas n’est pas exceptionnel, mais ici, il n’y a pas trop le choix.

Au retour à la voiture, il est 14h (3h dans le village, repas inclus). La température est maintenant de 108°F, soit 42°C, et cela se ressent. Nous reprenons la route et rejoignons la route 66 un peu plus loin, après un petit tronçon d’Interstate 40, jusqu’à Newberry Springs.

route 66 I40
Route 66 : remplacée par l’I40, mais la route 66 existe toujours…

L’arrêt au Bagdad café, situé au 46548 National Trails Hwy, Newberry Springs s’impose, au moins pour la photo, sinon pour aller boire un verre. Nous nous contenterons de la photo, le verre sera pour plus tard.

Route 66 Bagdad Café
Route 66 : Bagdad Café

Il est 14h, et nous préférons filer, histoire de pouvoir suivre la route 66 de faire un arrêt conséquent à Oatman.

En arrivant sur Needles, nous quittons une nouvelle fois l’I40, pour rejoindre l’ancien tracé de la route 66. Ce secteur en a fait souffrir des voitures. Il y a du relief, mais aujourd’hui la route est bonne et les voitures tiennent le choc, malgré la température extérieur qui continue de monter. 16h, nous voilà à l’approche de la montée vers Oatman. La route 66 par ici est très agréable et dépaysante, mais il fait chaud. 116°F, soit « seulement » 47°F, à l’ombre. Ce sera l’un des points chaud de notre voyage.

Route 66 Oatman
Route 66 – 47°C à l’ombre
Route 66 Oatman
Route 66 – la montée vers Oatman
Route 66 signe
Route 66 – Les signes se font rare

Le premier contact avec cette température se fera dans une station essence. J’ouvre la porte, je sens la vague de chaleur, j’inspire, et là je sens l’air descendre jusqu’à mes poumons. C’est sec, c’est chaud, mais passé le choc, cela se vie bien. Un tour dans le magasin pour déposer 30$ sur la pompe numéro 4, et là c’est le second choc, la clim à 20°, humide, brrrrrrrr…..
Le troisième choc se produit lorsque je passe devant la « fontaine » à soda. La taille des verres est plus importante que ce que nous avons vu jusqu’à là. Je prend un format moyen, il fait soif. plus d’1 litre. Il suffira pour nous 4 et nous tiendra même un bon moment. Je ressors, pfiou…. il fait chaud. Là arrive un local, en pickup tout déglingué, « marcel » trempé de sueur, dégoulinant de partout. Je fais mon plein, l’homme ressort avec un soda taille XXXL et repart. (à tenir à deux mains). Vive l’Amérique.

Nous reprenons la route et arrivons bientôt à Oatman. Un petit parking a été aménagé sur la droite de la route en arrivant. On dirait le lit d’une rivière, c’est un peu chaotique, mais il y a des voitures type citadines et familiale, et même un camping-car. Bref, ça reste accessible… mais ça bouge. Il y a bien des ânes, les filles sont aux anges. Il y en a une douzaine, dont un bébé-âne, comme disent les filles.

Oatman restaurant
Route 66 – Oatman – Restaurant
 
Oatman
Route 66 – Oatman – le ‘bébé’
Oatman
Route 66 – Oatman – une douzaine d’ânes

Et là, que vois-je, le pick-up de la station. Il s’agit en fait de l’un des « acteurs » principaux du gunfight qui a lieu un peu plus tôt. Nous le verrons en photo sur des affiches collées en vitrine des boutiques.

Plus loin, un âne mécontent tentera de mordre ma fille de 5ans, sans prévenir, il lui a choppé le tee-shirt. Oui, ce sont des animaux. C’est le risque quand on les embêtes de trop. Bien sur nous les avons prévenu, nous avons fait attention, mais c’est arrivée. Elle s’en sort avec un petite marque très légère au milieu du ventre, quand même. => Attention !

Oatman
Route 66 – Oatman – Candy shop.

Nous reprenons notre route vers 17h15. La route 66, après Oatman, est encore plus sympa.

Route 66 Oatman
Route 66 – Après Oatman
Route 66 Oatman
Route 66 – Après Oatman

Puis nous rejoignons l’Interstate 40 pour aller un peu plus vite. Il est 18h15 lorsque nous arrivons à Kingman. L’hôtel a une piscine, nous décidons d’en profiter après le repas. Vu la température extérieur, une fois la nuit arrivée, ce sera juste parfait. Mais d’abord, à table !

J’avais repéré ici le Mr.D’z, un Dinner recommandé, bien noté partout, et « typique ». Bonne pioche ! et donc nous vous le recommandons également.

Route 66 Mr D'z Route 66 Diner Kingman
Route 66 – Mr D’z Route 66 Diner – Kingman
Route 66 Mr D'z Route 66 Diner Kingman
Route 66 – Mr D’z Route 66 Diner – Kingman

Restaurant: Mr D’z Route 66 Diner
105 E Andy Devine Ave, Kingman

Avis:  Ce n’est pas tellement le repas qui nous a plus. Ce n’est encore une fois que des burgers, fish&chips, éventuellement un peu de salade. Mais c’est le décors, l’ambiance, très 60’s. Le personnel est agréable et attentionné, et le prix raisonnable. C’est ici que nous découvrirons le « Refill? ». A savoir, et je ne l’ai lu nul-part en préparant notre road trip, que dans l’ouest en tout cas, le « refill » des soda est gratuit et illimité. En d’autre terme, on vous sert un verre d’un demi-litre, avec beaucoup de glaçon (j’ai prit l’habitude de dire « no ice » ou « not too much ice », d’ailleurs), et quand votre verre est vide, un petit signe au serveur(se) et hop, un nouveau verre arrive. Cela ne fonctionne pas avec un bon vin malheureusement.
C’est plutôt économique. 2 soda à 2$50 pour 4 personnes, 2 verres d’eau gratuit, et les petites avait le droit à un peu de soda. Un peu….

Il est 20h, en route pour la piscine, puis première corvée de lessive. Nous sommes parti avec 3 valises moyennes et 1 petite, chaque valise moyenne étant autorisé à 23Kg, mais nous n’avions que 13-14Kg au départ. C’était une bonne stratégie. Par contre, lessive !

Route 66 Guest Laundry hotel
Route 66 – Guest Laundry de l hôtel

De ce côté là, pas de problème. Nous avions régulièrement un hôtel avec « guest laundry ». Moyennant quelques dollars (bucks), nous avons lavé 8jrs de linge pour 4, toutes les semaines. Une seule machine suffit pour tout ce ligne, sans problème. Notre « grande » 9Kg est vraiment ridicule à côté des machines proposés par les hôtels, et en 30min, c’est lavé, puis 30min dans la séchante, et c’est sec. Pratique.

Et puis pendant que ça tourne, un petit plongeons dans la piscine. notre première, bien mérité vue la température subit ce jour. Un passage sous la douche avant tout de même…

Route 66 Piscine hôtel
Route 66 – Best Western A Wayfarer’s Inn And Suites – Piscine de l hôtel

 

Compteur Km: 3227Miles, soit 620Km envion parcouru entre L.A. et Kingman, pour 500 prévu sur le roadbook. (rappel : roadbook = distance hotel=>hotel NET, sans détour)

Hébergement: Hotel Best Western A Wayfarer’s Inn And Suites, 101€ la nuit.
Très bien, très pratique, bien climatisé (ouf!). Par contre les clim américaines sont un peu bruyante. Nous avons les mêmes ici, mais je n’ai pas l’habitude, ma maison étant refroidi par le sol. Bon, dormir avec ce bruit demande un peu d’habitude. Il me faudra quelques nuits. Pour mes femmes, cela n’a posé aucun problème.

Le jour 9 nous poursuiverons la route 66, passant par Hackberry, Seligman, Williams, pour rejoindre le Grand Canyon NP .

Si vous avez raté le début, la présentation de ce road trip dans l’ouest des USA se trouve ici.

Laisser un commentaire